Compétence agent immobilier : Top 10 des compétences pour être agent immobilier | Comparet Immobilier
Métiers et formations

Quelles compétences pour être agent immobilier ?

Top 10 des savoirs, savoir-faire et qualités requises pour le métier d’agent immobilier.

compétences agent immobilier

Publié le 07 Février 2022

Sens du relationnel et diplomatie

Profession commerciale, le métier d’agent immobilier nécessite de grandes qualités de communication. La rémunération de l’agent varie en fonction du nombre de transactions conclues. Pour un agent immobilier en sortie d'études ou en reconversion professionnelle, la rémunération dépend de sa formation, le nombre d'années d'études après le bac, son expérience, ses compétences,  et son secteur d'activité à savoir de la négociation, de la gestion de location, ou du commercial au plus proche du client. Il s’agit donc d’inspirer confiance aux acquéreurs ou vendeurs pour être mandaté sur de futures offres. Développer un réseau et un portefeuille de clients nécessite par ailleurs un important travail de prospection et de fidélisation. Il est donc primordial pour les agents immobiliers de savoir être à l'aise dans la vente autant que dans l'accompagnement pour garder un bon contact avec le client, et par la suite devenir une agence immobilière référente dans le secteur.   

 Attention et écoute

Sur un marché immobilier tourné vers l’offre, il est de plus en plus crucial de savoir cerner les attentes des clients et y répondre avec précision. Il est essentiel de pouvoir aussi aider les clients à préciser leurs besoins quant à la zone d’habitation recherchée, le type de logement, le niveau d’investissement prévu. L'accompagnement professionnel que vous pouvez fournir à un client vous démarquera des autres agents immobiliers, et pourra à coup sur jouer un rôle décisif dans la vente ou dans la négociation d'offres. 

Sens de l’organisation

L’agenda de l’agent immobilier est souvent chargé, entre les tâches administratives à l'agence, les visites de biens immobiliers et les prospections sur le terrain, vous pouvez vous retrouver vite désorganisé. Il est donc essentiel d’avoir un sens aiguisé de l’organisation afin de regrouper les rendez-vous et les missions de manière optimale, de respecter les délais réglementaires des différentes démarches et signatures d’actes, et de prospecter de manière continue afin d’assurer une visibilité permanente et régulière pour l'entreprise. C'est un poste qui nécessite un minimum d'expérience dans la gestion de ses missions.

Disponibilité

L’emploi du temps de l’agent immobilier peut être très déséquilibré, avec par exemple une abondance de visites organisées en fin de journée sur le temps libre des clients. Plusieurs transactions peuvent être conclues le même mois, entraînant une surcharge de travail, suivie parfois d’une période de creux. Le marché de la location se caractérise par des périodes d’activité intense, tout particulièrement en fin d’été lors des rentrées universitaires. Le métier d’agent immobilier nécessite donc une grande flexibilité dans la disponibilité. La plupart des professionnels en du secteur savent que les horaires de travail sont souvent calés sur le temps libre de l'acquéreur ou du propriétaire, cela fait aussi parti des qualités d'accompagnement évoquées plus tôt. 

Compétences transversales en gestion locative et en transaction

Secteur dynamique, l’immobilier est caractérisé par une forte concurrence, amplifié par le développement de nombreux réseaux d’agents indépendants gérant à distance les annonces immobilières. Pour multiplier ses chances de capter des mandats, il devient essentiel de proposer une approche transversale du métier : location, transaction et gestion locative. En d’autres termes, le rôle du commercial est de prendre en compte dans son approche client le fait que tout locataire est susceptible de vouloir devenir propriétaire, comme tout acquéreur peut avoir un projet d’investissement locatif. 

Culture digitale solide

Les outils numériques sont aujourd’hui les supports incontournables à maîtriser en tant qu’agent immobilier. L’approche transversale précédemment évoquée ne peut passer que par un outil CRM adapté. Il est en outre essentiel de maîtriser les ressorts du webmarketing, de savoir gérer notamment sa présence sur les réseaux sociaux et de savoir user de tous les leviers de visibilité offerts par le digital. Vous serez parfois amené à gérer des situations à distance, et dans ce cadre vous aurez besoin de savoir utiliser les outils digitaux à votre disposition. Si vous n'êtes pas à l'aise avec ces nouvelles technologies, il est vivement recommandé de suivre une formation adapté avec votre entreprise. 

Des connaissances juridiques pointues et actualisées

L’agent immobilier doit exercer une veille permanente sur les réglementations juridiques et techniques en vigueur. Le double devoir de conseil et d’information auquel il est tenu par son mandat implique de connaître les obligations réglementaires liées à toute transaction de bien immobilier, mais aussi les dispositifs d’aides à l’accession mis en place par l’État, les règles locales d’urbanisme, les règlementations de copropriété et le droit immobilier en général.

Compétences en évaluation de biens et estimation des prix

Par l’expérience ou la formation, l’agent immobilier doit acquérir des connaissances qui lui permettent d’évaluer avec justesse le prix d’un bien en fonction de ses spécificités, c'est plus précisément le rôle d'un négociateur. Le marché étant en constante évolution, il faut faire une évaluation rigoureuse et exercer sur lui une veille attentive afin de déceler le plus précocement possible les nouvelles attentes des acquéreurs et les secteurs porteurs pour l'entreprise. Le métier de négociateur est indispensable puisqu’il permet à l’agence immobilière de suivre le marché constamment, et de proposer à un propriétaire une réelle évaluation de son bien par rapport aux demandes. Dans le cadre d’un bts, ou d’une licence en bac +3, les formations immobilières spécialisées en négociation sont les plus adaptées pour obtenir les compétences nécessaires dans le monde professionnel et le salaire correspondant.

Compétences en gestion comptable et administrative

La gestion d’une agence immobilière, comme le statut d’agent immobilier indépendant, nécessitent des compétences en gestion comptable et administrative. L’activité implique de contractualiser des prestations, voire de manier des fonds. Le métier d'agent immobilier ne s'apprend pas sur le tas, c'est pourquoi les formations bts ou bac +3 dans les métiers de l'immobilier est primordiale avant de se lancer. Elles vous permettront aussi de pouvoir prétendre à un meilleur salaire à l'embauche. 

Connaissance du territoire et du marché immobilier local

Une connaissance pointue de son territoire d’action est évidemment nécessaire pour exercer l’activité d’agent immobilier, cela vous permettra d'appréhender les offres plus simplement dans le cadre de vos missions. Il s’agit donc de comprendre les exigences des clients dans leurs recherches de localisation, et d’être force de conseil dans le choix des quartiers les plus adaptés à leur mode de vie : commerces, cote, ambiance, sécurité, transports, l’agent immobilier doit pouvoir guider de futurs acquéreurs qui ne connaissent rien de la région. Il s’agit aussi de connaître les spécificités du marché local : programmes neufs, secteurs les plus cotés, projets d’aménagements urbains, meilleurs rendements locatifs, etc. 

Vous vous reconnaissez dans ce profil ? Cela tombe bien, Comparet Immobilier est à la recherche d'un candidat comme vous afin d'agrandir ses équipes ! Contactez-nous dès à présent afin d'en savoir plus concernant le recrutement et d'échanger ensemble concernant votre profil et des postes à pourvoir.