Cookie Consent byPrivacyPolicies.comVivre à Lyon : 6 bonnes raisons de vivre à Lyon et ses meilleurs quartiers | Comparet Immobilier

Vivre à Lyon

Comparet immobilier istock 1071913250 - Attribut alt par défaut.

6 bonnes raisons de vivre à Lyon

Une situation géographique exceptionnelle

La préfecture d’Auvergne-Rhône-Alpes est située en bordure du Rhône et de la Saône, à un carrefour européen. Elle est desservie par plusieurs autoroutes qui relient Paris à Marseille et la Côte d’Azur, rejoignent l’Italie et la Suisse. En moins d’une heure en voiture, il est possible de se rendre à Grenoble, à Clermont-Ferrand, à Genève, au parc national des Ecrins et dans plusieurs stations de ski savoyardes. Lyon possède deux grandes gares SNCF et un aéroport international qui la rendent facilement accessible depuis toutes les villes d’Europe. Lyon abrite des universités de prestige et un riche patrimoine culturel, dont des quartiers entiers inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco (Croix-Rousse, Fourvière).

Un marché immobilier hétérogène avec des opportunités à saisir

Des studios pour étudiants près du campus aux maisons familiales dans les communes de l’agglomération en passant par les appartements chics pour cadres ou visiteurs de passage dans l’hypercentre ou les quartiers historiques, le parc immobilier lyonnais est très varié, avec un prix du mètre carré qui varie beaucoup d’une zone à l’autre. Avec un loyer moyen de plus de 16 €/m2, la location est une option intéressante à envisager, avec une rentabilité locative très élevée par endroits et une grande facilité pour trouver des locataires.

Une économie solide boostée par plusieurs pôles d’activité

Comme en région parisienne, le taux de chômage à Lyon est inférieur à 7 %. Le marché de l’emploi est dynamique aussi bien dans les commerces du centre-ville que dans l’hypercentre, les quartiers d’affaires (Part-Dieu, tour Oxygène, tour Incity) et les communes de la première couronne. Lyon est le siège de plusieurs grandes entreprises (Boiron, Euronews, Electronic Arts) et organisations internationales (Interpol, centre international de recherche sur le cancer). L’industrie (Renault Trucks), la chimie, la recherche, la culture maraîchère et les laboratoires pharmaceutiques figurent parmi les autres secteurs d’activité qui dynamisent l’économie lyonnaise.

Une qualité de vie enviable

La cité lyonnaise est sous l’influence d’un climat semi-continental qui se caractérise par des étés relativement doux (22ºC à 26 ºC en moyenne en juillet-août), avec des précipitations qui apparaissent surtout en période estivale. Le printemps et l’automne sont de belles saisons pour se promener le long de la Saône, faire une croisière fluviale sur le Rhône, admirer les monuments depuis les hauteurs de Fourvière ou de la Croix-Rousse, se ressourcer sur les pelouses du parc de la Tête d’Or. L’été est une saison très touristique, avec un programme de concerts et de festivités chargé. En hiver, la qualité de vie à Lyon passe par les tables des restaurants gastronomiques pour savourer les spécialités locales après une journée de ski dans une station alpine.

Une offre culturelle vertigineuse

Lyon renferme près de 250 monuments historiques et une surface de près de 500 hectares inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse, les ruelles médiévales du Vieux-Lyon et ses traboules, les édifices à l’architecture exceptionnelle comme l’hôtel de ville et la basilique Notre-Dame-de-Fourvière, les dizaines de places et de fontaines : impossible de marcher plus de 5 minutes à Lyon sans s’émerveiller. La préfecture du Rhône abrite également des vestiges antiques (théâtre gallo-romain), des musées remarquables (musée des Beaux-Arts, musée des Confluences) et de nombreux espaces verts.

Des festivités et évènements majeurs toute l’année

A l’approche des fêtes de fin d’année, début décembre, Fourvière devient pendant quelques jours un spectacle d’illuminations à ciel ouvert à l’occasion de la Fête des Lumières. Le festival des Nuits sonores, un des plus grands festivals de musique électronique d’Europe, se tient en mai tous les ans. La ville est aussi animée par le festival littéraire Quais du polar en mars. Et pendant toute l’année, des concerts, des matches de l’Olympique Lyonnais au Parc Olympique, ains que des dizaines d’autres évènements sportifs et culturels.

Où investir à Lyon ?

Hypercentre-ville

Malgré ses prix élevés, le 1er arrondissement lyonnais est très convoité. La place des Terreaux et l’accès aux pentes de la Croix-Rousse rendent la zone très attractive, surtout pour les acheteurs qui ont un projet d’investissement locatif. Plusieurs immeubles se distinguent par leurs qualités architecturales, avec des motifs décoratifs et une hauteur sous plafond qui rappellent les demeures de caractère parisiennes.

Deuxième arrondissement

C’est ici que l’on trouve plusieurs quartiers chics lyonnais. Il attire encore aujourd’hui la bourgeoisie, les personnes aisées disposées à payer le mètre carré le plus cher de l’agglomération lyonnaise pour jouir d’un logement à la hauteur de leurs attentes avec un emplacement privilégié.

7ème et 8ème arrondissements

Bienvenue dans des zones recherchées par la classe moyenne. Les quartiers Monplaisir et Guillotière affichent des prix raisonnables et sont bien desservis par les transports en commun. On y trouve des pavillons et des immeubles neufs et anciens. Si vous souhaitez investir dans un appartement neuf, y compris pour le mettre en location, cette zone peut être un excellent choix.

Gerland

Les quartiers autour de Gerland ont un grand potentiel, avec plusieurs projets d’urbanisme prévus et en cours. Les résidences modernes y sont nombreuses, avec une configuration urbaine qui tient compte des législations et préoccupations environnementales. Les promenades le long des berges, les espaces verts, le passage du tram et du métro, ainsi que les prix maîtrisés, sont des arguments sérieux qui peuvent faire pencher la balance.